5 conseils pour ouvrir un glacier

5 conseils pour ouvrir un glacier

La multiplication des glaciers ces dernières années a permis de plus en plus la consommation de la crème glacée. Toutefois, il faut admettre que la mise en place d’un point de vente de glaces ne peut pas se faire du jour au lendemain. Un certain nombre d’actions doivent être menées en amont au risque de voir son commerce s’effondrer après ouverture. Voilà pourquoi, il est impératif de suivre les étapes proposées ci-dessous.

Réaliser une étude de marché

L’étude de marché vous permet de connaître les tendances du marché et les facteurs susceptibles de modifier le comportement des consommateurs. Pour ce faire, vous devez vous demander en premier lieu qui sont les consommateurs et concurrents potentiels de votre glacier. Ensuite, vous serez amené à identifier l’environnement de votre marché puis déterminer les contraintes et les opportunités pour le développement de ce dernier.

Les réponses à ces différentes questions devront vous aider à positionner efficacement votre boutique. Toutefois, il est conseillé de choisir un quartier fréquenté ou un centre commercial qui ne possède pas encore ce type de restauration, etc.

Choisir le concept de votre glacier

Aujourd’hui, il existe plusieurs formats de glace. Il y a notamment la glace artisanale, la glace bio et le rouleau de glace thaïlandaise. Les glaces italiennes, les sandwichs à la crème glacée et la crème glacée à l’azote sont également d’autres variétés de glace commercialisées très souvent.

Avec ces différents formats, vous pouvez ouvrir votre glacier. En raison d’un positionnement difficile, il n’est pas conseillé de choisir un type de glacier déjà existant dans la zone d’installation de votre glacerie.

Adopter un statut juridique pour son glacier

Il est indispensable de donner un cadre juridique à votre projet de création d’entreprise. Quelle que soit votre activité, vous devrez opter entre une entreprise individuelle ou la création d’une société. Par ailleurs, le choix de la création d’une société, vous donne le choix parmi ces statuts :

  • Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée,
  • Société à Responsabilité Limitée,
  • Société Anonyme,
  • Société par Actions Simplifiées,
  • Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle,
  • Société en Nom Collectif.

Il vous faudra également choisir entre ouvrir votre glacier en indépendant ou en franchise. Il est vrai qu’ouvrir son glacier en indépendant implique d’avoir une complète autonomie dans tous les domaines. Par contre, en décidant de rejoindre une grande enseigne, vous aurez l’avantage de bénéficier de sa notoriété une fois votre succursale lancée.

Établir les plans marketing et business de votre glacier

Le plan marketing est important pour vous permettre de mettre en œuvre des stratégies d’acquisition et de fidélisation de la clientèle de votre magasin de glaces. Cela peut être par exemple, distribuer des flyers, commencer une campagne dans la presse locale ou lancer des promotions valables seulement le jour ou semaine de l’ouverture, etc.

Le business plan est un document qui résumera votre projet professionnel. Il comprend deux parties : une partie rédigée (la présentation du projet) et une partie chiffrée (le prévisionnel financier). C’est d’ailleurs le business plan qui vous servira d’appât lorsque vous vous présenterez dans des institutions pour bénéficier d’un prêt financier.

Trouver un financement

Si votre projet de glacier ne peut démarrer avec un investissement sur fond propre, vous devez trouver du financement. Pour l’obtenir, vous pouvez recourir à plusieurs moyens, et ce, en fonction de vos ambitions et de votre situation personnelle. Ils peuvent être par exemple votre propre apport en fonds propres ou celui de vos proches ou des bailleurs de fonds enthousiasmés par votre projet d’entreprise. Il vous est également possible de contracter un microcrédit ou un prêt bancaire.

Voilà, vous avez quelques conseils à suivre dans le cadre de l’ouverture de votre boutique de glaces. À vous de jouer !